fbpx
Christian youth concertBlogue

Ce que deux grands congrès nous révèlent sur les milléniaux et la génération Z

Les leaders chrétiens parlent et se préoccupent beaucoup des jeunes et jeunes adultes qui font partie des enfants du millénaire et de la génération Z. Ces derniers s’intéressent-ils à l’Église ? S’investissent-ils dans l’appel de Dieu quant à la cause de son royaume ? Sont-ils vraiment superficiels et repliés sur eux-mêmes ? Comment les rejoindre ? Comment les encourager à vivre pour le Christ ?

Deux grands rassemblements de jeunes des niveaux collégial et universitaire se sont tenus à la fin de 2018 : Urbana, à St. Louis (Inter-Varsity Christian Fellowship) et Pouvoir de Changer Plus, à Toronto. Chez Urbana, une rencontre qui a lieu tous les trois ans en Amérique du Nord, 11 000 étudiants se sont réunis pour louanger Dieu, apprendre et s’encourager mutuellement. Pouvoir de Changer Plus, un rassemblement annuel à l’intention d’étudiants canadiens, a réuni 1 500 étudiants provenant de campus universitaires et collégiaux de l’ensemble du Canada, pour le bien d’une vision et d’un appel communs.

Ne vous y trompez pas : la jeune génération montante cherche ardemment la vérité et une raison d’être. Et il n’y a pas d’appel plus grand ni plus enrichissant que celui de la missio Dei (la mission de Dieu).

Il était encourageant de voir tant de jeunes, issus de tous les milieux et de toutes les couches sociales, se rassembler à cause de leur foi en Jésus-Christ et de leur désir d’approfondir et de renforcer leur foi. Il était également encourageant de voir des leaders chrétiens provenant d’églises et d’organismes chrétiens locaux se réunir pour faire du réseautage, discuter, offrir des renseignements et faire part de possibilités. La Société biblique canadienne a ainsi eu le privilège de côtoyer des gens qui se passionnent d’apporter du soutien et de prendre part à la formation d’une jeune génération de leaders.

Au verset 12 du psaume 90, Moïse a écrit : « Enseigne-nous à bien compter nos jours, que nous conduisions notre cœur avec sagesse. » Personne ne vit éternellement. Chaque année qui passe me rappelle vivement que je n’ai plus depuis longtemps l’âge des jeunes adultes que j’ai rencontrés chez Pouvoir de Changer Plus. Ce n’est pas que vieillir me dérange, mais j’éprouve un sentiment d’urgence grandissant en observant le rythme de plus en plus rapide du changement dans le monde où grandissent ces étudiants et où ces derniers vont finir par mener, ou du moins naviguer. Être sage, ces jours-ci, consisterait à investir du temps, des forces et des ressources (les meilleures portions de ces choses) à faire du mentorat et à veiller à faire de notre mieux pour permettre à Dieu de se servir de nous dans la préparation de ces jeunes leaders émergents. Ce serait là prévoir la stratégie à long terme, la phase finale ultime.

Un congrès comme Pouvoir de Changer Plus rappelle aux chefs de file chrétiens pourquoi l’église locale, le mentorat délibéré et les relations interpersonnelles au sein des communautés de foi sont importants. Qu’est-ce qui arrive après quatre jours de louange et de formation ? Comment les participants peuvent-ils donner suite à ce qu’ils ont entendu et vécu ? Où peuvent-ils servir et mettre ces choses en pratique ?

C’est là que les leaders chrétiens du Canada doivent vraiment travailler ensemble et servir cette prochaine génération de façon délibérée, en déployant des efforts concertés et sans intentions cachées. Nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas le faire. En entendant les voix de 1 500 étudiants louanger Dieu, en voyant ces jeunes absorber les messages et interagir avec leurs pairs, on ne peut éviter de se demander ce que notre Dieu vivant va accomplir au sein de cette génération actuelle pour se glorifier éternellement.

La Société biblique canadienne a pour devise « Parole de Dieu ‒ source de vie ». Je crois cela de tout cœur ! La Parole est source de vie pour tous les peuples et toutes les générations. Les leaders de notre génération actuelle non seulement doivent le croire, mais aussi le vivre (pour démontrer leur foi). Voilà l’exemple que nous pouvons ensemble donner aux leaders émergents.

Quelle merveilleuse façon d’amorcer l’année 2019 ! Puissions-nous être encouragés par nos jeunes frères et sœurs. Puissent-ils nous stimuler à enseigner et à vivre la Parole sans compromis de Dieu. Puisse 2019 être une année où Dieu fera preuve de faveur et de grâce.

À propos de l’auteure:

Lisa Pak est directrice de la région de l’Ontario, chez la Société biblique canadienne.

Ministre ordonnée au sein de la Korean Association of Independent Churches and Missions, Lisa a fait une maîtrise en théologie et une maîtrise en langues bibliques au séminaire Gordon-Conwell, dans l’État du Massachusetts. Elle a acquis une vaste expérience d’œuvre chrétienne chez de grandes assemblées, en Corée du Sud, à Singapour et au Canada. Tout au long de ses années d’œuvre chrétienne, Lisa a tissé des liens profonds avec les collectivités asiatique, afro-canadienne, indienne et russe. Elle se passionne de mobiliser des jeunes et des «enfants du millénaire» du Canada, ainsi que de rehausser leur collaboration avec des jeunes d’ailleurs, pour offrir l’évangile à toutes les nations.

Pour vous inscrire sur notre liste d’envoi: