Faire confiance à Dieu : le récit d’Angéla

« Je connais, moi, les plans que je prépare à votre intention — déclaration du SEIGNEUR — non pas des plans de malheur, mais des plans de paix, afin de vous donner un avenir et un espoir. » Jérémie 29,11 (NBS)

En lisant les témoignages que nous recevons de notre famille de donateurs et donatrices, je trouve souvent touchants et encourageants les messages d’espoir et de guérison que j’y découvre de la part de gens qui se sont tournés vers la Parole de Dieu, en lisant des versets bibliques comme Jérémie 29,11.

Angéla nous offre l’un de ces messages. Elle nous l’a fait parvenir il y a plusieurs années, mais je crois qu’il résonne toujours dans notre cœur de façon extrêmement véridique, puisqu’elle a puisé des forces dans la Parole de Dieu lors de circonstances pénibles.

« J’ai vécu une période très difficile, il y a quelques années. Ayant parfois éprouvé de la difficulté à marcher, eu la vue brouillée, ressenti une grande fatigue et subi une douleur au bras qui m’empêchait de dormir, j’ai consulté un médecin qui m’a annoncé être atteinte de sclérose en plaques. Atterrée, j’ai peu de temps après dû cesser de travailler. Je ne comprenais pas pourquoi mon monde semblait s’écrouler… après tout, j’étais croyante, mon travail, mes rêves… j’avais l’impression que Dieu ne m’aimait pas.

« Invitée à une réunion spéciale chez une église de Montréal, un soir, j’ai entendu un message sur la mort de Lazare, prêché à partir de Jean 11. La Bible nous dit que Jésus aimait Lazare et sa famille, et que Lazare était son ami. Jésus a pourtant laissé Lazare subir ce malheur : la mort...

« Le pasteur ne cessait de répéter : Jésus aimait Lazare, Jésus aimait Lazare... Ces mots m’ont profondément touchée et j’ai commencé à pleurer sans pouvoir m’arrêter. Ce soir-là, j’ai compris que Jésus m’aime, et Dieu m’a guéri le cœur.

« Ce n’est pas tout ce que Dieu a fait pour moi. Ma santé s’est grandement améliorée. Je peux courir, je suis plus énergique et j’ai complètement recouvré la vue ! Je suis même retournée au travail et j’ai obtenu une promotion, moi, une femme qui se croyait sur le point de tout perdre !

« Aujourd’hui, je suis reconnaissante de tout ce que Dieu a fait pour moi. Voilà pourquoi la prière et la lecture de la Bible occupent une très grande place dans ma vie. En me tournant vers Dieu en prière et en lisant des versets bibliques comme celui de Jérémie 29,11, je trouve de la force, de la paix, de la joie et de l’espoir ! »

Le récit d’Angéla nous rappelle l’importance de nous concentrer sur le Seigneur pour ce qui est d’acquérir de la persévérance et de la force durant les épreuves. C’est lors de circonstances éprouvantes que j’ai appris à compter sur les promesses de Dieu, et j’ose croire qu’il en va de même pour vous. Je prie que nous puissions tous apprendre à partir du récit d’Angela et, comme Jérémie, que nous puissions nous fier aux promesses du Seigneur quant à notre espoir et à notre avenir.

Author Photo: 

David Clubine

À propos de l'auteur : 

Nous mettons en vedette cette entrée de blogue rédigée par David Clubine, chef des Communications chez la Société biblique canadienne. Quand il n’est pas occupé à gérer son service, il fournit des récits et des introspections créatives à la SBC. David apprécie la collaboration avec les directions régionales et nationale, les médias, les donateurs, les partenaires bénévoles et d’autres intervenants du milieu chrétien ; il aime avoir l’occasion de promouvoir la Société biblique canadienne. On peut rejoindre David à l’adresse dclubine@biblesociety.ca ou au téléphone, au numéro direct 416-689-3440 ou sans frais 1-800-465-2425, poste 3440.