Mises à jour

Il se passe des choses captivantes en matière d’œuvre biblique, de par le monde. Des gens trouvent de l’espoir, du réconfort et une nouvelle vie à mesure que Dieu leur parle au moyen de sa Parole, dans leur propre langue !

Nous sommes enchantés de vous transmettre ces récits qui montrent l’étonnante œuvre de Dieu.

 

Pour fêter le 150e anniversaire du Canada, le personnel de la Société biblique canadienne a récemment tenu un concours visant à découvrir comment la Bible a contribué à façonner le Canada en tant que nation.

La Parole de Dieu a joué un rôle important dans la fondation de notre nation, et on peut en voir des indices au fil de notre histoire, certains étant gravés à jamais en des endroits particuliers, d’un bout à l’autre du pays. Le concours à l’intention du personnel a engendré de nombreux faits intéressants, comme les suivants.

Lire la suite de La Bible dans l’histoire du Canada

En 2004, les téléspectateurs du réseau anglais de Radio-Canada ont voté Tommy (TC) Douglas comme ayant été le plus grand Canadien de tous les temps. M. Douglas est né en 1904, à Camelon, dans le secteur Falkirk, en Écosse. À six ans, il a émigré au Canada en compagnie de sa famille, laquelle s’est établie à Winnipeg. Peu avant leur départ d’Écosse cependant, Tommy était tombé et s’était blessé au genou droit. L’ostéomyélite s’étant mise de la partie, on avait tenté de remédier à la situation par de nombreuses opérations. Malheureusement, l’inflammation s’est reproduite à Winnipeg.

Lire la suite de Le plus grand Canadien de tous les temps

Comme le veulent les célèbres paroles du film Aladin, de Disney, dans la chanson Ce rêve bleu :

« Laisse-moi partager
ce nouveau monde avec toi.
Un tout autre monde,
Un tout autre monde,
Celui où nous vivrons,
Celui où nous vivrons.
Une poursuite palpitante
Un endroit merveilleux,
Pour toi et moi. »

Lire la suite de Un tout nouveau monde

En 1914, le président Woodrow Wilson instaure le second dimanche du mois de Mai comme Jour officiel des Mères aux États-Unis, déclarant alors que les mères sont la plus grande source de force et d’inspiration d’une nation.

Lire la suite de Bonne Fêtes des Mères !

On a remis la Bible du patrimoine inuttut à Église morave, au Labrador. Cette nouvelle édition de la Bible en langue inuite arrive plus de 200 ans après le début de la traduction initiale.

Les Moraves ont commencé leur travail au Labrador en 1771. Une des tâches des premiers missionnaires a consisté à traduire certaines portions de la Bible en langue autochtone. Ce long processus a commencé par des recueils de versets, suivis de l’Évangile de Jean, puis de Luc. Quinze ans après l’établissement de la colonie, en 1821, la Société biblique britannique et étrangère a publié le Nouveau Testament au complet. La traduction et la publication graduelles des livres de l’Ancien Testament ont suivi. On a fini par avoir sept volumes distincts, mais il n’y avait jamais eu de texte complet sous une même reliure.

Lire la suite de La Bible du patrimoine inuttut : dix volumes maintenant réunis sous une même reliure

La Société biblique canadienne (SBC) vient de lancer, au Canada, une nouvelle Bible qui établit des liens entre les Saintes Écritures et certains des plus graves problèmes de notre époque.

La Bible pauvreté et justice est en effet la toute première à souligner plus de 2 000 passages qui traitent de l’attitude envers la pauvreté et l’injustice. Contestant la notion voulant que la Bible soit un manuel de règles désuet et poussiéreux, cette version-ci démontre qu’en matière de problèmes mondiaux auxquels nous sommes maintenant confrontés, la Bible les abordait avant nous.

Les sociétés bibliques du monde entier comprennent que la pauvreté et l’injustice représentent deux des plus grandes questions de notre époque, mettant au défi l’esprit des politiciens et des activistes sociaux partout dans le monde. Les famines, les pénuries d’eau, l’exploitation, la corruption et le déséquilibre mondial en matière de richesse sont des questions qui évoquent toutes de l’indignation et exigent de l’attention. La Bible pauvreté et justice démontre cependant qu’à ces sujets, Dieu était là avant nous.

Lire la suite de La nouvelle Bible pauvreté et justice souligne des questions du monde actuel

La Société biblique canadienne (SBC) aimerait souligner les réalisations du révérend Stan Cuthand, ce dernier ayant accepté le Prix d'excellence pour l'ensemble de ses réalisations, à Winnipeg au Manitoba, alors que la communauté autochtone rendait hommage à 14 personnes ayant réussi de façon exceptionnelle, lors de la remise des Prix d'excellence aux Autochtones.

« L’auditoire a accordé une ovation exubérante à M. Cuthand, dont la plus grande réalisation est la traduction de la Bible en cri des plaines, lorsque ce dernier a accepté son prix. » Cette citation, tirée du journal Winnipeg Free Press, reflète pourquoi la Société biblique canadienne est si fière de la longue association avec ce géant de la communauté crie. Il serait juste de qualifier le révérend Stan Cuthand de légende.

Lire la suite de Un traducteur biblique reçoit un Prix d'excellence pour l'ensemble de ses réalisations, lors de la remise des Prix d'excellence aux Autochtones

La Société biblique canadienne (SBC) appuie la fête de fin d’année sans alcool, à Edmonton, en y offrant le livret pour jeunes Source d'espoir en temps d'épreuve. Ayant remarqué un besoin dans la communauté, la ville d’Edmonton met la main à la pâte en offrant aux jeunes une solution de rechange, soit une fête de fin d’année sans drogue ni alcool. Cette fête est l’une des nombreuses initiatives à se tenir dans l’ensemble du pays où des jeunes peuvent venir se détendre et s’amuser dans un contexte montrant qu’ils n’ont pas besoin d’alcool pour passer de bons moments ensemble.

Pour la Société biblique canadienne, cet événement constitue une merveilleuse occasion de faire part d’espoir à une génération qui en rêve. Elle va donc distribuer plus de 1 600 livrets Source d'espoir en temps d'épreuve à des élèves. M. Marvin Busenius, le directeur du district Alberta-Nord de la SBC, a déclaré : « La SBC est enthousiasmée de fournir le livret Source d'espoir en temps d'épreuve aux élèves qui vont participer à cette fête de fin d’année sans alcool ni drogue, une idée formidable. Les jeunes sont l’avenir de notre pays. Reconnaissant leur potentiel, nous voulons qu’ils interagissent avec l’espoir et la vérité qu’offre la Parole de Dieu, laquelle a le pouvoir de transformer la vie. »

Lire la suite de Remise du livret Source d'espoir en temps d'épreuve, lors de la fête de fin d’année sans alcool, à Edmonton

C’est une chose très puissante, quand des églises se réunissent pour lire intégralement le texte de la Bible à haute voix et en public ‒ du début à la fin ‒ sans notes doctrinales ni commentaires. Chez plus d’une centaine de villes canadiennes par année, un nombre croissant d’églises ont découvert l’événement de la Société biblique canadienne appelé la Proclamation.

On lit le texte complet de la Bible à haute voix, durant les deux premières semaines de mai, dans les villes de Hamilton et de Brantford, en Ontario. Les succursales de la Société biblique canadienne (SBC), dans ces villes, présentent la Proclamation au niveau local depuis environ dix ans. À Hamilton, le révérend Scott McNaughton, de l’église anglicane St. Stevens on the Mount, a déclaré au journal Mountain News : « Tous, chrétiens et non chrétiens, peuvent venir écouter et en retirer ce qu’ils veulent ou ce dont ils ont besoin. Il arrive que des auditeurs soient tellement émus, qu’ils demandent s’ils peuvent lire eux aussi. »

Lire la suite de La Proclamation : une puissante façon de faire part de la Parole de Dieu – source de vie

Un enfant en train de lire la Bible

M. Hart Wiens croit fermement en l’immense valeur de la traduction biblique

« Traduire, c’est participer au plan de Dieu visant à rejoindre toutes les nations », déclare M. Hart Wiens, le directeur de la traduction biblique chez la Société biblique canadienne (SBC).

Ce dernier est convaincu de l’impact formidable que la traduction biblique a eu sur la propagation de la foi chrétienne. « Là où des missionnaires ont pris le temps d’apprendre la langue et la culture puis de traduire les Saintes Écritures, l’Église s’est avérée forte et dynamique. Là où ils ont voulu prendre des raccourcis, elle a été moins forte », dit-il.

Lire la suite de La traduction des Saintes Écritures : un concept chrétien clé

Pages