fbpx

La Société biblique canadienne fête « l’esprit de 1611 »

Toronto, le 22 janvier 2011 — Au-delà du lancement d’une édition spéciale du 400eanniversaire de la version anglaise King James et de présentations expliquant l’élaboration de cette Bible qui a marqué l’histoire, la Société biblique canadienne (SBC) profite de l’occasion pour souligner l’esprit qui a mené à cette version King James, lequel reste au cœur du mandat de la Société.

«On l’a peut-être appelée la version autorisée, mais cette dernière n’a pas immédiatement été largement acceptée», explique Joël Coppieters, le directeur du service des Ressources bibliques, chez la SBC. «Lors de sa parution, en 1611, cette nouvelle Bible controversée a offert la Parole de Dieu aux gens du peuple, dans une langue qu’ils pouvaient comprendre. Pour bien des membres de l’élite religieuse, il ne convenait tout simplement pas que Dieu parle l’anglais de la rue!»

Le mandat que partagent la SBC et ses sociétés sœurs, dans plus de 140 pays de par le monde, maintient que Dieu doit parler la langue de la rue et du cœur et que la Bible doit être accessible à tous les hommes, à toutes les femmes et à tous les enfants.

Dans certains cas, cela signifie la publier dans la langue appropriée grâce à un dur travail de traduction. Bien que l’impulsion initiale du centre de traduction de la SBC, à Kitchener-Waterloo, ait été d’offrir la Bible aux Premières Nations du Canada dans la langue de leur cœur, l’expertise, les outils et les ressources que l’équipe canadienne a mis au point soutiennent maintenant plus de 400 initiatives de traduction dans le monde.

Dans d’autres cas, le mandat signifie aborder des questions d’ordre économique.

«Les Sociétés bibliques croient que toute personne devrait pouvoir acheter une Bible à un coût moindre que celui de sa nourriture quotidienne», explique M. Coppieters. «Nous collaborons donc de façon créative avec des imprimeurs, des fournisseurs de papier, des concepteurs, des compositeurs et même des entreprises d’expédition pour élaborer et offrir des Bibles au coût le plus abordable possible, à l’intention des gens qui peuvent se permettre de les acheter. Si le coût devient prohibitif, nous investissons sagement des ressources fournies par nos donateurs ainsi que les recettes provenant des ventes dans le cadre d’initiatives stratégiques de distribution subventionnée.»

L’édition du 400e anniversaire de la version King James, que la SBC a produite en collaboration avec la Société biblique britannique, fête aussi l’impressionnante contribution que cette version a apportée à la culture et à la langue anglaises. Elle renferme une impressionnante collection d’expressions de la version King James qu’on retrouve maintenant dans la langue anglaise courante.

La concordance, les illustrations, les tableaux et autres outils d’étude que renferme cette édition feront de cette Bible un ouvrage utile dans la bibliothèque de tout érudit biblique.

Le lancement officiel aura lieu le 11 mars, chez la collection des livres rares Thomas Fisher, de l’Université de Toronto, où une exposition qui se tiendra du 7 février au 3 juin soulignera l’élaboration de la Bible anglaise et sa vaste influence. La soirée comprendra une présentation exclusive et la chance de jeter un coup d’œil privilégié sur l’une des plus grandes collections de Bibles rares, en Amérique du Nord, y compris sur la Bible King James originale de 1611.

Pour vous inscrire sur notre liste d’envoi


Communiquez avec nous

Les médias devraient adresser leurs demandes de renseignements à:

en anglais:

David Clubine
Chef des Communications
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: DClubine@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3440
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3440

en français:

Réjean Lussier
Traducteur
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: RLussier@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3421
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3421

Suivez-nous

Facebook



 

Twitter