fbpx

Des chefs de file en matière de technologie de traduction biblique se rassemblent à Toronto

Le jeudi 15 octobre 2015

Toronto — Derrière chaque initiative de traduction et de publication de la Bible se cachent toute une série d’experts et de professionnels de la technologie qui ont permis la traduction et la diffusion de ces nouvelles ressources bibliques.

Le mois dernier, à Toronto, 40 spécialistes du monde entier se sont réunis dans un hôtel situé à proximité de l’aéroport, à la demande de la Société biblique canadienne (SBC).

L’équipe comprenait des membres de l’Alliance biblique universelle (le plus important traducteur, éditeur et distributeur de la Bible au monde) ainsi que des partenaires de l’Association Wycliffe pour la traduction de la Bible.

Au dire des organisateurs, il s’agissait du premier rassemblement mondial de l’ICAP (Institut d’édition assistée par ordinateur) à se tenir depuis plusieurs années. L’ICAP crée des logiciels à l’intention des traducteurs et des éditeurs de la Bible; il offre de la formation, du soutien et de l’encouragement aux utilisateurs de ces outils.

Le moment était venu, pour les participants, d’échanger les plus récents perfectionnements technologiques et d’examiner comment enrichir leur collaboration quant à de futures initiatives de traduction et de publication de la Bible.

L’alliance Every Tribe Every Nation (chaque tribu, chaque nation), laquelle s’est engagée à «éradiquer la pauvreté biblique dans le monde», a généreusement commandité l’événement.

L’ordre du jour comprenait entre autres des ateliers sur Paratext (un logiciel de traduction biblique), sur des outils d’aide à la publication (logiciels de typographie et d’impression de la Bible) et sur la bibliothèque numérique (une archive en ligne de textes bibliques achevés et vérifiés qu’utilisent surtout des créateurs de sites Web et d’applications mobiles), ainsi que de la formation et de la planification quant à des services de soutien à l’intention de traducteurs qui travaillent sur le terrain.

«Ce qui s’est vraiment passé à Toronto», a déclaré Reinier de Blois, coordonnateur mondial de l’ICAP, «c’était un rassemblement de certains des meilleurs professionnels du monde entier en matière de technologie de la traduction et de publication bibliques. Le fait de réunir toute cette expertise et cette expérience en un seul endroit, d’être en mesure d’échanger ainsi que de mettre tout le monde au courant des plus importants développements dans le domaine, s’avérera extrêmement utile pour l’avenir de la traduction et de la publication de la Bible.»

«L’ICAP a pour devise de créer des outils, édifier des gens, et c’est exactement ce à quoi nous avons assisté lors de ce rassemblement», a ajouté M. de Blois.

«Il convenait parfaitement que ce rassemblement se tienne à Toronto», a déclaré Myles Leitch, le directeur de la traduction biblique chez la SBC.

«L’ICAP fait partie intégrante de la Société biblique canadienne. À l’origine, nous avons monté notre propre équipe de publication assistée par ordinateur pour répondre à un besoin particulier en matière d’aides technologiques, en vue de faciliter la publication en langues des Premières Nations du Canada. Il était vraiment étonnant et formidable de constater, lors du rassemblement, les progrès technologiques qui ont été réalisés et la mise en place d’un cadre relativement au travail qu’il reste à accomplir», a déclaré M. Leitch.

Pour vous inscrire sur notre liste d’envoi


Communiquez avec nous

Les médias devraient adresser leurs demandes de renseignements à:

en anglais:

David Clubine
Chef des Communications
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: DClubine@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3440
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3440

en français:

Réjean Lussier
Traducteur
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: RLussier@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3421
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3421

Suivez-nous

Facebook



 

Tweeter