fbpx

Le monde est votre champ (de médias sociaux)

Où que nous soyons, ces jours-ci (en attendant les enfants à l’école, en faisant la queue, autour d’une table au restaurant ou dans une salle avant le début d’un cours magistral), il est probable que beaucoup de gens, autour de nous, soient absorbés par leur téléphone ou leur tablette. Ils peuvent sembler antisociaux, mais ils pourraient bien être en train de socialiser après tout, non pas avec les personnes qui les entourent, mais avec quelqu’un d’autre au moyen d’un média social.

Les médias sociaux jouent un grand rôle dans la vie de bien des gens, au 21e siècle. Le courriel nous dit qui a aimé notre mise à jour sur Facebook ou qui a formulé des commentaires à ce sujet. Twitter nous renseigne beaucoup plus rapidement que tout bulletin de nouvelles sur ce qui se passe dans le match de hockey ou de football que nous surveillons, tandis que nous lisons des opinions, des critiques ou des points de vue enjoués sur la vie sur notre blogue préféré. Vous avez besoin d’idées en matière d’artisanat, de recettes ou de décoration? Vous trouverez beaucoup d’inspiration en parcourant des tableaux, sur Pinterest. Vous voulez partager le crépuscule remarquable que vous venez tout juste de voir? Prenez instantanément une photo à l’aide de votre téléphone intelligent, affichez-là sur Instagram et voyez jaillir les «J’aime» et les commentaires d’amis et d’abonnés. Et ce n’est là qu’une infime tranche dans le graphique circulaire des applis et des technologies de médias sociaux qui sont offertes.

Malgré la facilité avec laquelle les médias sociaux peuvent prendre le dessus dans notre vie, faisant de nous des accros du téléphone intelligent, de la tablette ou de l’ordinateur, tout n’est pas mauvais. En fait, le caractère bon ou mauvais repose passablement entre les mains de la personne qui manie le clavier ou la tablette tactile. Que nous le voulions ou pas, les médias sociaux sont ici pour rester. Donc, en tant que chrétiens, servons-nous-en pour propager la bonne nouvelle.

C’est dans cette veine que j’ai commencé à bloguer mes méditations, en 2010, me servant du guide de lecture de la Société biblique canadienne pour obtenir le passage de la journée; je poursuis cette pratique à l’adresse Other Food: daily devos, depuis six ans.

Tôt, dans cette entreprise, j’ai relié mon blogue à Feedburner (un fournisseur de fils de nouvelles), pour que les gens puissent s’abonner (et se désabonner) à ces méditations et les recevoir par courriel, tous les jours. J’ai également réglé Feedburner de façon à publier la méditation quotidienne sur Twitter, tous les matins. C’est ma petite façon à moi d’ajouter une voix chrétienne aux médias sociaux.

Faites part de votre foi sur les médias sociaux

Voici des choses que vous pourriez essayer si vous aimez les médias sociaux, mais voulez les utiliser de façon plus délibérée pour faire part de votre foi et de la Parole de Dieu.

  1. Bloguez à propos de tout aspect de la foi qui vous enthousiasme: récits véridiques de façons dont des gens sont venus au Christ, prières exaucées, versets préférés de la Bible, journaux de voyages missionnaires. Commencez un blogue gratuitement chez Blogger.com ou WordPress.com.
  2. Encouragez l’interaction avec votre blogue en terminant votre entrée par une question.
  3. Recourez à des titres accrocheurs qui amènent les gens à s’arrêter et à jeter un deuxième coup d’œil.
  4. Composez et formatez les articles de façon à ce que les lecteurs et lectrices puissent facilement les parcourir; rédigez des paragraphes courts, utilisez des listes à points centrés et surlignez les éléments importants.
  5. Respectez les droits d’auteur, tant des textes que des images. Mentionnez la source de toutes les citations. Affichez les permissions quant aux traductions de la Bible. Vous trouverez ces dernières sur le site https://lire.la-bible.net/ de l’Alliance biblique française. Cliquez sur le nom de la version de la Bible que vous utilisez, pour ouvrir le lien.
  6. Utilisez votre profil de Facebook et votre compte Twitter pour tweeter des versets de la Bible, des citations de chrétiens célèbres, des vidéos de musique chrétienne et des liens menant aux articles de votre blogue et à d’autres articles chrétiens que vous avez aimés.
  7. Si vous affichez un message sur Twitter ou sur Instagram, utilisez un mot-clic (#) devant les mots qui décrivent la catégorie ou le sujet de votre message (par ex.: #méditations), pour permettre aux gens qui cherchent ce sujet de vous trouver.
  8. Utilisez de vos photos pour produire des affiches de versets bibliques. Publiez-les sur votre blogue ou sur Twitter et ajoutez-les sur un tableau, sur Pinterest.
  9. Produisez des tableaux Pinterest quant à divers sujets de foi qui vous intéressent. J’ai probablement obtenu plus de «J’aime» et d’abonnés relativement à mon tableau «d’illustrations bibliques» que pour n’importe quel autre.
  10. Priez et demandez à Dieu que les semences de la Parole que vous répandez tombent sur un sol préparé.

Dans son explication de la parabole du semeur, Jésus a dit à ses disciples: «La semence est la Parole de Dieu» et «le champ est le monde» (Luc 8,11; Matthieu 13,38 PDV). Lorsque nous utilisons les médias sociaux, le monde est effectivement notre champ. En me préparant à rédiger le présent article, j’ai regardé les statistiques de mon blogue quant aux dernières semaines, pour constater que les visiteurs sont venus de tous les coins du monde: Canada, É.-U., France, Pays-Bas, Australie, Irlande, Indonésie, Suède, Allemagne, Ukraine, Russie, Vietnam, Chine et Slovaquie.

Comment allez-vous utiliser les médias sociaux pour transmettre vos paroles dans le champ mondial, pendant les jours à venir?

À propos de l’auteure:

Rédactrice pigiste, Violet Nesdoly habite près de Vancouver, en C.-B. On peut la trouver sur TwitterFacebook et Pinterest, ainsi que sur son site Web et sur son blogue de méditations.

Pour vous inscrire sur notre liste d’envoi


Suivez-nous

Facebook



 

Twitter