fbpx
Communiqués

La Société biblique canadienne annonce la nomination de M. Myles Leitch

TORONTO ─ (CANADIAN CHRISTIAN NEWS SERVICE) ─ M. William Brackney, le président du Conseil des gouverneurs de la Société biblique canadienne (SBC), est heureux d’annoncer la nomination de M. Myles Leitch au poste de directeur de la traduction biblique chez la SBC.

Grâce à ses antécédents de linguiste universitaire professionnel et de professeur (récemment chez Tyndale University College and Seminary, à Toronto) et, pendant plus de 20 ans, comme conseiller linguistique et directeur local en Afrique francophone pour le compte de l’organisme Wycliffe-SIL, M. Leitch apportera beaucoup au secteur de la traduction biblique et orientera ce dernier durant les années à venir.

« Je suis vraiment ravi de pouvoir mettre à profit toute l’expérience que j’ai acquise au fil des ans, dans le domaine de la traduction biblique », a déclaré M. Leitch.

Le service de la traduction biblique de la SBC soutient des initiatives de traduction en langues autochtones, ici même au Canada, et travaille en collaboration avec l’Alliance biblique universelle pour offrir du soutien technique à la communauté des traducteurs et des éditeurs de la Bible partout dans le monde grâce à l’Institut d’édition assistée par ordinateur (ICAP). Réputé comme étant une « communauté de solutions », l’ICAP est surtout connu grâce à Paratext, un logiciel de traduction biblique qui a transformé le travail des traducteurs de la Bible à l’échelle mondiale. « Étant moi-même un utilisateur de ce logiciel, je sais à quel point le travail de l’ICAP est important pour la traduction biblique en général », déclare M. Leitch. « Au Nigeria, en mai prochain, je prévois travailler en compagnie d’une équipe de traducteurs qui s’occupe d’une des quelque 400 langues autochtones de ce pays. Nous allons utiliser Paratext tous les jours ; les portions d’Écritures qui auront été traduites et révisées seront ensuite téléchargées par Internet vers les serveurs de Paratext, lesquels sont hébergés ici même en Ontario. Partout dans le monde et même dans des endroits très reculés, des équipes de traduction utilisent ce logiciel et le stockage en nuage qui en fait partie intégrante. C’est incroyable et je suis ravi d’y prendre part ! » Depuis plus de 100 ans, la Société biblique canadienne soutient la traduction, la publication et la distribution de la Bible ainsi que l’interaction avec cette dernière. Elle distribue des ressources bibliques en plus de cent langues au Canada et, en collaboration avec 146 sociétés bibliques nationales dans le monde, elle distribue tous les ans des centaines de millions de portions des Saintes Écritures. « Nous avons trouvé en la personne de M. Leitch un candidat exceptionnel quant à cette tâche qui est prioritaire pour la Société biblique canadienne. Nous croyons que nos prières ont été exaucées. Au nom du Conseil des gouverneurs, je lui souhaite la bienvenue au sein de l’équipe. Nous avons hâte de voir les années d’innovation qui nous attendent, à mesure que M. Leitch dirigera notre équipe de traduction-ICAP ! », a déclaré M. William Brackney.


À propos de la Bible

  • La version originale de l’Ancien Testament a été rédigée en hébreu.
  • La version originale du Nouveau Testament a été écrite en grec.
  • Les premières parties de la Bible ont été rédigées vers 1500 av. J.-C.
  • Largement adoptée par certaines cultures et tournée en dérision et interdite chez d’autres, la Bible est le livre le plus publié et le plus vendu de l’histoire.
  • On a répertorié plus de 6 900 langues dans le monde ; la Bible au complet n’est cependant traduite qu’en 518 d’entre elles.

À propos du travail de traduction de la Bible

  • À tout moment, il se mène en moyenne 650 initiatives de traduction de la Bible dans le monde.
  • Au Canada, la SBC a travaillé en collaboration avec divers partenaires pour publier la Bible en inuktitut, le Nouveau Testament et une partie de l’Ancien Testament en ojibwé ainsi que le Nouveau Testament dans les langues autochtones telles que l’atikamekw, l’algonquin, le cri de la baie James, le dogrib, le micmac et le naskapi. D’autres initiatives de traduction quant aux Premières Nations sont également en cours.

À propos de l’ICAP

La mission de l’ICAP consiste :

  • à mettre au point des outils informatiques ;
  • à animer une communauté de soutien quant à ces outils ;
  • à former les utilisateurs quant à la mise en application de ces outils, pour favoriser les meilleures pratiques en matière de traduction et d’édition bibliques.

À propos de Paratext

  • Le programme informatique Paratext permet de faciliter et d’accélérer la traduction de la Bible. Il est si utile qu’en quelques mois à peine, la demande a grandement dépassé la capacité, ce qui a engendré une série d’innovations dont la création de l’ICAP même, de façon à ce que le logiciel devienne encore plus accessible.
  • Autrefois, il fallait en moyenne 25 ans pour terminer la traduction de la Bible. Des outils novateurs comme Paratext réduisent maintenant de moitié ce délai.

Pour vous inscrire sur notre liste d’envoi


Communiquez avec nous

Les médias devraient adresser leurs demandes de renseignements à:

en anglais:

David Clubine
Chef des Communications
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: DClubine@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3440
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3440

en français:

Réjean Lussier
Traducteur
Bureau national
10 Carnforth Road
Toronto ON  M4A 2S4
Courriel: RLussier@biblesociety.ca
Numéro direct: 416-689-3421
Sans frais: 1-800-465-2425, poste 3421

Suivez-nous

Facebook



 

Twitter