À propos du cri de l’Est de la baie James (dialecte du Sud)

Le cri de l’Est de la baie James (dialecte du Sud) est une variante du cri qui se parle au Québec, sur la côte est de la baie James et à l’intérieur des terres, au sud-est de la baie James, dans les communautés de Waswanipi, Nemaska, Waskaganish, Oujé-Bougoumou et Mistissini. C’est l’une des langues algonquines du Canada, de la même famille que l’ojibwé et le micmac. Le cri fait appel à l’écriture syllabique, bien que les gens de certains groupes d’âge et de certaines communautés aient parfois utilisé l’alphabet latin. Le cri de l’Est n’est pas considéré être une langue menacée puisque la plupart des jeunes le parlent.

À propos de cette traduction-ci

On a entrepris une traduction du Nouveau Testament dans cette langue durant les années 1970, sous les auspices de la Société internationale de linguistique. Le personnel de cette dernière a travaillé en étroite collaboration avec des membres de la Première Nation cri de Mistissini, et il a obtenu le soutien de nombreux organismes et chefs politiques et religieux. La Société biblique canadienne a publié le Nouveau Testament en 2001. La principale publication fait appel à l’écriture syllabique, mais on a produit une publication secondaire en caractères latins.

 

Reliure souple, alphabet romain // Reliure rigide, syllabique // N.T. abrégé, sur CD

(Roman script) (fureteur et applis mobiles)

(Syllabics) (fureteur et applis mobiles)