Témoignages

Dieu vous attend !

Ayant grandi dans des assemblées évangéliques du Québec, la Bible constituait pour moi la lecture la plus courante et la plus normale. Les conversations la concernant étaient abondantes et constantes.

Mes parents avaient comme projet de lire avec nous, les soirs de la semaine, la Bible en entier au moins une fois en nous permettant d’en discuter. Mon père étant pasteur, j’ai assisté à beaucoup de prédications et de réunions axées sur la Bible.

Bien que ma connaissance de la Bible, dès mon jeune âge, ait été supérieure à la moyenne des chrétiens, je n’étais pas chrétien pour autant. La réalité de Dieu était cependant très concrète, grâce aux nombreux témoignages que je voyais et entendais, autour de moi, et à la réalité des enseignements bibliques.

Le Dieu de la Bible exauce vraiment les prières. Jésus est réel. Devant les difficultés, j’avais l’habitude de prier. Une fois, vers l’âge de 12 ans, j’étais sorti distribuer les journaux très tôt le matin, en janvier je crois. Il faisait noir, le vent était glacial et la neige rendait le paysage étrange et désertique, dans la pénombre de la campagne. Je me souviens avoir chanté des chants de louanges et avoir récité le Psaume 23 pour avoir la force de terminer la distribution. Dieu montrait graduellement se soucier de moi.

À l’école du dimanche, j’ai entre autres étudié le livre L’homme sur le chemin d’Emmaüs, où John R. Cross nous guidait dans toutes les Écritures concernant la personne et l’œuvre de Dieu en Jésus-Christ, laquelle œuvre montre comment la Bible en entier nous parle et nous enseigne concernant Jésus, le Messie, le Sauveur du monde.

C’est finalement face à la crainte de la mort, qui hantait mes rêves, que j’ai réellement dû choisir entre devenir chrétien ou non. Comme dit la Bible, j’ai été convaincu de péché. Ma vie n’était pas parfaite et cette conviction m’indiquait très clairement que ma destinée était l’enfer. Ainsi, lors d’un rassemblement interéglises de jeunes chrétiens, vers l’âge de 16 ans, le prédicateur a livré un message que j’avais peut-être lu et entendu des milliers de fois : celui de l’Évangile.

Cette fois-là cependant, j’ai compris que Dieu non seulement était mort pour les péchés du monde, mais aussi pour me pardonner à moi. Dieu m’aime, moi, malgré tous les péchés que je suis incapable de cesser de commettre de moi-même. En prière, je l’ai invité à venir dans ma vie, à me pardonner et à m’aider à changer.

Sachant ce qu’être chrétien signifie, je suis mort à moi-même ce jour-là. J’ai rencontré Jésus, le vrai. J’ai reçu le Saint-Esprit et l’assurance d’aller au ciel après ma mort à cause de ce que le Christ a fait. Les cauchemars ont cessé et, surtout, j’ai commencé à aimer Dieu ! Maintenant, j’aime lire la Bible tous les jours et parfois plusieurs fois par jour, j’aime en parler, j’aime prier et louer Dieu, j’aime l’Église et mon prochain.

Alors, lirez-vous l’histoire de Jésus pour découvrir ce mystère maintenant révélé, une nouvelle vie, la vie chrétienne ? Dieu vous attend !

Par Benjamin Bellemare
Un chrétien de Québec

Leave a Reply