fbpx

Guérison de victimes d’exploitation sexuelle

Où: au Cameroun, au Ghana et au Guatemala

La traite des personnes est une infraction aux droits et à la dignité de la personne. C’est un crime contre l’humanité. C’est également un crime contre Dieu, qui a créé les hommes et les femmes à son image. C’est un crime qui inflige une souffrance inimaginable à ses victimes, surtout aux enfants et aux adolescents, les traumatisant physiquement, émotivement et psychologiquement. Sans intervention, ces victimes souffrent de ces blessures toute leur vie.

En 2013, la division américaine de l’UNICEF rapportait qu’environ 21 millions de personnes avaient été victimes de la traite des personnes dans le monde, environ 80 pour 100 de cette traite visant l’exploitation sexuelle.** Étant donné l’impact très répandu et dévastateur de la traite des personnes, certains la qualifient d’esclavage des temps modernes.

La Société biblique canadienne a donc récemment conclu une entente de collaboration avec les sociétés bibliques du Cameroun, du Ghana et du Guatemala, pour aider des victimes de la traite des personnes grâce à des initiatives bibliques de guérison des traumatismes.

Cameroun: l'Initiative Esther

Beaucoup de jeunes filles sont victimes d’exploitation sexuelle au Cameroun, certaines dès l’âge de neuf ans. Des études révèlent que 40 pour 100 des Camerounaises âgées de 9 à 18 ans sont victimes de traite pour fins d’exploitation sexuelle. La plupart d’entre elles deviennent enceintes vers l’âge de 15 ans; à 30 ans, elles ont en moyenne eu de 3 à 5 enfants. Malheureusement, sans formation scolaire, ces filles finissent par ne rien connaître d’autre qu’une vie de servitude; elles sont victimes de violence et souffrent de maladies transmises sexuellement.

Depuis son lancement en 2008, l’Initiative Esther a permis de réduire l’exploitation sexuelle des enfants, au Cameroun. Elle permet d’offrir des ressources bibliques de guérison des traumatismes qui transmettent un important message, soit que ces enfants ont été créés à l’image de Dieu, qu’ils comptent et que Dieu a un merveilleux plan d’avenir pour eux, en Christ-Jésus.

«L’Initiative Esther est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie! J’étais complètement désespérée quand je me suis inscrite, en 2008. C’est durant l’une des séances que j’ai ouvert la Bible pour la toute première fois. Les séminaires m’ont aidé à me tourner radicalement vers Dieu, mon Père. Ma vie a maintenant un nouveau sens. Grâce à l’Initiative Esther, j’ai pu suivre une formation sur les droits de la personne et des femmes. J’assiste aux activités chaque fois que je le peux, et j’en ressors toujours édifiée au point de vue spirituel.» – Édène

Ghana: Mission de sauvetage d'adolescentes à risque

La découverte de pétrole dans l’ouest du Ghana, en 2008, a fait affluer des gens venant d’autres régions du pays et du continent africain, à la recherche de cieux plus cléments. Cet accroissement de la population, dans la région occidentale, a posé des défis pour l’administration locale, y compris celui de la prostitution juvénile. De jeunes filles âgées de 12 à 17 ans, en provenance de foyers pauvres ou brisés, se sont laissé entraîner dans la prostitution. Beaucoup d’entre elles s’y sont retrouvées par manque d’éducation et d’orientation.

La Société biblique du Ghana a donc lancé l’initiative Mission de sauvetage d’adolescentes à risque, pour aborder cette question à l’aide de ressources bibliques visant particulièrement à éduquer les jeunes filles quant au danger du commerce du sexe. Plus important encore, on leur enseigne à propos de l’amour de Dieu et de son merveilleux plan pour leur vie. On offre également aux filles qu’on délivre du commerce du sexe du counseling favorisant la guérison émotive et mentale.

Guatemala: Vivre libres

Le Guatemala détient le plus haut taux de traite des personnes parmi les sept pays de l’Amérique centrale. Il vient au 8e rang des 27 pays du continent américain. Au moins 33 femmes et enfants s’y font chaque jour prendre par des réseaux de traite des personnes.

L’initiative Vivre libres a lieu dans des orphelinats privés et d’État qui hébergent 700 filles par année. Ces dernières, âges de 7 à 18, sont sans-abri ou orphelines ou encore ont été victimes de mauvais traitements sexuels et physiques. Grâce à du dialogue et à du travail d’équipe hebdomadaires, l’initiative vise à apporter la guérison intérieure et encourage les victimes à se tourner vers l’avenir, en les aidant à s’établir un plan de vie.

* Résumé graphique: Un regard sur la traite des personnes au niveau mondial – UNICEF-É.-U.
** 11 faits sur la traite des personnes – DoSomething.org (site anglais)

Votre don de 50 $ permettra:
  • de remettre une Bible à quatre victimes de la traite sexuelle pour aider ces dernières à refaire leur vie en Jésus.

Donnez en appui à cette initiative en choisissant «Guérison de victimes d’exploitation sexuelle».