fbpx

Ressources bibliques pour les enfants

Où: en Arménie, au Chili, en République dominicaine, en Égypte, à Haïti, en Inde, au Pérou et au Rwanda.

Les enfants sont précieux pour Jésus. Durant ses années de ministère sur terre, Jésus a insisté sur l’importance d’amener les enfants à lui en disant: «Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.» (Matthieu 19.14) Aujourd’hui, des millions d’enfants ne peuvent malheureusement connaître ni Jésus ni son amour à cause d’obstacles comme la pauvreté, la persécution et l’analphabétisme. Grâce aux initiatives suivantes, la Société biblique canadienne (SBC), en collaboration avec d’autres sociétés bibliques, permet à des enfants de rencontrer Jésus, dans la Bible.

Depuis l’intégration de l’éducation religieuse au programme scolaire public en Arménie, les enseignants et enseignantes chargés de cette tâche demandent à recevoir de la formation et des Bibles (la plupart n’en possédant pas une eux-mêmes). La Société biblique arménienne a donc lancé une initiative de formation et de distribution de la Bible pour fournir aux enseignants et enseignantes d’école publique, de catéchèse et d’école du dimanche des ressources et des connaissances bibliques qui les aideront à bien enseigner la Parole de Dieu à des jeunes d’âge scolaire.

«Nous sommes reconnaissants de l’aide que la Société biblique nous a offerte ces dernières années. La documentation fournie est toujours de bonne qualité et nous pouvons avoir confiance, sachant que ces livres peuvent convenir à des enfants ayant des antécédents religieux variés.» – Solvita, enseignante.

Selon un article paru dans le Santiago Times, en 2017, les cas d’agression sexuelle signalés au Chili avaient augmenté de 8,1%* de janvier à septembre, comparativement à la même période l’année précédente. De ces cas, plus de 75% avaient été perpétrés contre des enfants ayant moins de 18 ans. Cherchant à prévenir cette violence, la Société biblique du Chili a donc lancé l’initiative intitulée Nés pour aimer. Cette dernière offre de la formation et des ressources bibliques qui font la promotion de la vie familiale et de l’autogestion de la santé. Elle aborde aussi l’intimidation et la violence à l’école ainsi que la protection des enfants et des jeunes ayant des difficultés d’apprentissage.

La République dominicaine compte environ 120 500 orphelins. Si l’on tient compte des enfants de parents absents, le nombre est encore plus grand (580 781). Ces enfants grandissent sans personne pour les orienter, les aimer et prendre soin d’eux, ne sachant pas qu’ils ont de la valeur et qu’on les aime. L’initiative Dieu est votre Père de la Société biblique est cependant en train de changer cela. Ainsi, durant les trois prochaines années, la Société va travailler en collaboration avec des orphelinats homologués pour offrir la Parole de Dieu et le message d’espoir et d’amour de Dieu à 15 000 orphelins ou enfants abandonnés.

Kingo est la version arabe de la série vidéo anglaise Kingsley’s Meadows, de la Société biblique américaine. Kingo est devenu si populaire parmi les enfants égyptiens, que la Société biblique égyptienne utilise maintenant ce personnage pour faire connaître des récits bibliques et démontrer que la Parole de Dieu s’applique à des situations que les enfants vivent couramment.

Les enfants (18 ans ou moins) représentent plus de la moitié de la population d’Haïti. Malheureusement, étant donné la pauvreté, beaucoup d’entre eux ne peuvent pas fréquenter l’école, ce qui explique le très faible taux d’alphabétisme 61% du pays (comparativement à la moyenne régionale de 91%). Grâce à l’initiative Ressources bibliques pour enfants d’âge scolaire, la Société biblique aide à former la prochaine génération du pays en offrant de la documentation biblique à des enfants âgés de 8 à 13 ans et en leur enseignant à lire. Ces enfants apprennent également à propos de l’amour de Dieu et du merveilleux plan d’avenir qu’il a pour eux.

«Il y a un enfant, né de parents pauvres de génération en génération, n’ayant pas pu s’instruire ni faire instruire leurs enfants, ostracisés par l’ensemble de la société depuis des siècles. Un autre enfant, né de certains parents, se retrouve sans aucun d’eux, s’étant fait jeter dans une benne à rebut ou abandonner dans un parc, laissé à mourir ou à survivre de lui-même, en ne sachant absolument pas où trouver de la nourriture ni même comment en obtenir, n’ayant nulle part où aller ni personne qui pourrait l’aimer.» (Orphelins en Inde**, de Poulomi Pavini)

Voilà le sort qui attend 30 millions d’enfants orphelins ou abandonnés, en Inde. Grâce à notre partenariat avec des orphelinats chrétiens et avec la Société biblique de l’Inde, nous voulons offrir à 250 000 enfants orphelins ou abandonnés le message qu’ils comptent et que Jésus est le véritable ami qui ne les abandonnera jamais. Nous prions que par l’entremise de la Parole de Dieu, ces enfants découvrent un sens de valeur et d’appartenance et poursuivent une vie productive et remplie d’espoir.

La Société biblique de l’Inde rapporte ce qui suit:
«Nous remarquons qu’un grand nombre des enfants qui finissent par quitter les orphelinats (chrétiens) soit poursuivent leurs études grâce au soutien d’initiatives offertes par des églises, soit se trouvent un emploi. Ceux qui trouvent du travail restent fidèles et participent à la propagation de l’évangile. Un grand nombre d’enseignants, d’enseignantes et de pasteurs qui dirigent ces orphelinats chrétiens ont eux-mêmes été orphelins. Voilà qui témoigne de leur engagement et de l’impact considérable que la Parole de Dieu a eu dans leur vie.»

Au Pérou, deux enfants sur trois vivent dans la pauvreté, et 17,5 pour 100 des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique. Ces enfants ont peu ou pas du tout accès à l’éducation et sont dans bien des cas victimes de violence familiale. Face à tant d’obstacles, ils ont peu d’espoir d’échapper à une vie de pauvreté. Grâce au soutien offert par bien des gens, plus de 5 000 enfants du Pérou reçoivent maintenant des soins holistiques comprenant un déjeuner nutritif quotidien, de l’enseignement biblique ainsi qu’une initiation à l’évangile et aux valeurs chrétiennes, par le biais de l’initiative Pain de vie.

La plupart des enfants de la rue sont issus d’une extrême pauvreté ou sont des orphelins pour qui la rue semblait être une meilleure solution que le milieu dans lequel ils vivaient. Beaucoup d’entre eux habitaient auparavant les quartiers les plus pauvres et les moins recommandables, fouillant dans les poubelles à la recherche de nourriture. Certains ont été brimés de leurs droits aux mains de leurs parents, subissant des sévices corporels ou d’autres genres de mauvais traitements. Dans la rue, ils sont sujets à la violence policière, au viol et parfois à la prostitution. Ils souffrent également de divers troubles de la santé attribuables à la malnutrition et à l’exposition aux intempéries. Ils ne reçoivent pas d’éducation non plus.

Grâce à des organismes chrétiens qui tiennent des centres de soins, beaucoup d’enfants de la rue peuvent grandir dans un milieu sécuritaire où l’on prend soin d’eux. La Société biblique du Rwanda travaille en collaboration avec ces organismes pour offrir la Parole de Dieu à ces enfants qui veulent à tout prix savoir qu’ils comptent et qu’ils peuvent avoir de l’espoir quant à l’avenir.

Source:
* https://santiagotimes.cl/2017/11/02/chile-sees-8-1-increase-in-sexual-assault-reports-in-2017/
** https://timesofindia.indiatimes.com/blogs/voices/orphans-of-india/

Votre don de 50 $ permettra:

  • de fournir dix Bibles à des enfants.

Donnez en appui à cette initiative en choisissant Ressources bibliques pour enfants.