fbpx

Habiliter des femmes grâce à la Parole de Dieu

Où: au Ghana, en Inde et au Kirghizistan

Dans certaines régions du monde, la vie d’une femme est remplie de violence, de désespoir, de honte et de mauvais traitements. Au Ghana, en Inde et au Kirghizistan, beaucoup de femmes sont encore aujourd’hui traitées en citoyennes de deuxième ordre, n’ayant rien d’autre à espérer qu’une vie de servitude.

Tendant la main avec compassion, les sociétés bibliques de ces pays ont élaboré des initiatives visant à habiliter les femmes, grâce à la Parole de Dieu.

Ghana: Récits de guérison des traumatismes

Cette initiative vise à offrir de la guérison et de l’espoir à des femmes qui subissent diverses formes de discrimination et de mauvais traitements. Dans le nord du Ghana, des femmes se font accuser par centaines de pratiquer la sorcellerie, par des membres de la parenté ou de la communauté. Reposant souvent sur des récits peu convaincants et sans fondement, ces accusations engendrent cependant une réaction antagoniste telle, de la part de la famille ou de la communauté, que la personne ainsi accusée doit quitter la municipalité et chercher refuge dans un «camp spécialisé».

L’asservissement rituel est une pratique qui exploite des femmes, en général de jeunes vierges: on offre ces dernières à titre d’esclaves à des prêtres féticheurs, dans des lieux saints, en échange de services ou d’expiation de mauvaise conduite religieuse commise par certains membres de la famille. Ces filles sont ainsi offertes sans leur consentement, et travaillent sans salaire.

Les victimes d’asservissement rituel et de fausses accusations vivent rongées par la colère et l’amertume, se sentant abandonnées et désespérées.

La Société biblique du Ghana œuvre en collaboration avec des partenaires dans des «camps spécialisés», recourant à des ateliers et à des émissions radiodiffusées pour transmettre le message de pardon, d’espoir et de restauration en Jésus.

Yayra a été accusée de sorcellerie et battue dans sa propre maison, en l’absence de son fils aîné. Dans sa colère, elle a juré de se venger de ses attaquants dès le retour de son fils. Elle est cependant tombée sur l’émission de radio Récits de guérison des traumatismes, où l’on parlait de pardon et d’une personne ayant vécu la même situation. Yayra a alors décidé de pardonner à ses agresseurs.

Inde: Habiliter des veuves et des femmes qui souffrent

Saviez-vous qu’il y a environ 40 millions de veuves en Inde? C’est un million de plus que la population du Canada! Ces femmes éprouvent tous les jours des difficultés qui accentuent le peu de valeur qu’on leur accorde dans leur société. Ainsi, une Indienne qui perd son mari perd généralement sa dignité, son identité et sa valeur. Psychologue à Delhi, Vasantha Patri décrit leur situation comme étant «physiquement en vie, mais socialement morte». Ces femmes ne comptent plus dans la société.

Ajoutons à leur nombre les femmes qui souffrent, soit celles que leur mari maltraite ou abandonne. Elles n’ont nulle part où aller, aucun soutien de la part de leur famille et aucun espoir d’une vie meilleure.

Dans une société qui évite les veuves et les femmes maltraitées, ces femmes marginalisées trouvent de l’espoir et un sens à la vie grâce à la Parole de Dieu. Il y a plusieurs années, la Société biblique a lancé une initiative d’interaction avec les Saintes Écritures visant les femmes marginalisées en Inde. On y utilise des vérités bibliques pour aider des femmes à recouvrer leur dignité et leur amour-propre ainsi qu’à acquérir des compétences qui les aideront à devenir productives au sein de la société. Cette initiative permet à ces exclues non seulement de vivre avec espoir, mais de transmettre en retour cet espoir à d’autres.

Kirghizistan: Textes bibliques s’adressant aux femmes

Dans un pays où l’enlèvement de femmes pour fins de mariage forcé est acceptable, il n’est pas étonnant que bien des femmes du Kirghizistan vivent des situations difficiles à la maison, certaines devenant victimes de mauvais traitements et de violence familiale.

En collaboration avec des églises et des organismes qui s’occupent de femmes provenant de foyers violents, la Société biblique a créé une ressource intitulée Textes bibliques s’adressant aux femmes, un supplément aux initiatives de lutte contre la violence familiale qu’offrent certaines églises et certains organismes. Ce livre renferme des passages des Saintes Écritures qui procurent de l’espoir et de l’encouragement ainsi que de brèves prières et méditations. Il est encourageant d’entendre que certaines de ces femmes ont ainsi pu faire part de leur foi et finir par amener leur famille au Christ.

Votre don de 50 $ permettra:
  • de fournir à huit femmes la ressource biblique intitulée Textes bibliques s’adressant aux femmes, au Kirghizistan;
  • de fournir dix Bibles à des femmes ghanéennes;
  • de soutenir l’initiative radiophonique Récits de guérison des traumatismes, au Ghana.

Donnez en appui à cette initiative en choisissant «Habiliter des femmes».