La prévention de l’alcoolisme et de la toxicomanie par la Parole de Dieu

L'alcoolisme et la toxicomanie : deux choses qui asservissent leurs victimes et les soumettent à de terribles conséquences. Sans compter que le nombre de vies ainsi ravagées augmente.

La situation

La toxicomanie au Canada

Ici, au Canada, la toxicomanie cause 47 000 décès chaque année ! Voilà un chiffre énorme et le plus alarmant, c’est que la majorité des usagers de la drogue sont jeunes. Les statistiques révèlent qu’en moyenne, la consommation commence à l’âge de 15,7 ans.*

Selon le Canadian Centre for Addictions, traiter et limiter la toxicomanie chez les adolescents coûte cher. Les chiffres du Conseil des agents de santé de la Colombie-Britannique révèlent que « pour chaque montant de cinq dollars que le gouvernement canadien consacre au traitement de la toxicomanie, il dépense 95 dollars en incarcération d’usagers de la drogue. » La toxicomanie coûte également huit milliards de dollars par année au système de soins de santé.**

Plus important encore cependant, c’est l’impact qu’a la toxicomanie sur l’esprit, l’âme et l’organisme des victimes, sur les rapports de ces dernières avec autrui, sur leurs santés physique, émotive et mentale ainsi que sur leur avenir.

L’alcoolisme au Kenya

Le Kenya vient au troisième rang des « pays les plus alcooliques d’Afrique ». Contrairement à ce qui se passe ailleurs en Afrique, les femmes kényanes boivent autant que les hommes. Les milieux pauvres n’en sont pas exemptés non plus, ce qui engendre une prolifération de repaires d’alcool sans permis et la distribution de bière frelatée, cette dernière faisant des dizaines de morts, surtout parmi les jeunes hommes et les jeunes femmes.

Reconnaissant la gravité de la situation, le gouvernement du Kenya a adopté une loi régissant les boissons alcoolisées.*** Cette dernière vise à réglementer la production, la vente et la consommation des boissons alcoolisées ; elle favorise et permet d’offrir des initiatives de traitement et de réadaptation à l’intention des alcooliques.

Les conséquences

La drogue et l’alcool détruisent des vies. Ces substances ne tiennent pas compte de l’âge, du niveau d’éducation, ni de la situation économique des gens. Pour la Société biblique canadienne et la Société biblique du Kenya, la façon d’aborder ces deux questions sociales commence par le cœur et l’esprit de la personne. Le véritable changement et la vraie liberté, quant à toute forme de dépendance, commencent par la transformation que la Parole de Dieu peut apporter.

Voici comment vous pouvez aider la Société biblique à combattre l'alcoolisme et la toxicomanie, au Canada et au Kenya :

  • 50 $ fourniront 20 livrets thématiques visant à éduquer des gens quant à la toxicomanie, au Kenya ;
  • 100 $ fourniront 20 Bibles à des gens séjournant dans des centres de réadaptation, au Canada ;
  • 260 $ aideront à former deux bénévoles qui conseilleront des personnes et des familles quant à l’abus d'alcool, au Kenya.

Tous les jours, des gens deviennent dépendants de la drogue et de l’alcool. Chaque jour cependant, on donne à des gens le choix d’abandonner leur dépendance. Grâce à Dieu et à votre soutien, il y a de l’espoir pour eux.
 

Aidez la Société biblique à combattre l'alcoolisme et la toxicomanie, au Canada et au Kenya.


Sources:

*http://www.teenchallenge.ca/get-help/canadian-drug-crisis
**https://canadiancentreforaddictions.org/teen-drug-abuse-facts/
***https://www.africanexponent.com/post/8250-these-five-african-countries-a...