Honteux, la tête baissée

C’est honteux et affligés que nous inclinons la tête et le cœur en reconnaissance de la perte tragique des 215 enfants dont les restes ont été retrouvés sur le terrain de l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops, en C.-B. Nous sommes solidaires du peuple Tk’emlúps te Secwépemc et des peuples autochtones de l’ensemble du Canada.

Cette découverte est un rappel crucial des traumatismes et des mauvais traitements, passés et actuels, qui ont été et continuent d’être infligés aux peuples autochtones, d’un bout à l’autre du Canada; elle nous rappelle sérieusement le travail qu’il nous reste à accomplir pour veiller à ce que justice soit faite et à ce qu’une réconciliation significative puisse se produire.

Nous sommes déterminés à faire notre part pour faire progresser la conversation sur la réconciliation, au Canada. Nous allons continuer d’apprendre et de mûrir dans nos agissements ainsi que de chercher des façons d’aider les survivants et leur famille sur le chemin de la guérison. Voilà notre engagement.

La Société biblique canadienne.

Le directeur général,

Rév. Rupen Das (doctorat en pastorale)

Related Content