CHINE: la traduction biblique à l’intention des minorités ethniques

Finger on an open Chinese Bible

En Chine, l’Église croît rapidement surtout dans les régions rurales. Plus de 570 millions de personnes, dans les provinces rurales, n’ont pas le mandarin comme langue maternelle et beaucoup ne parlent pas, ne lisent pas et n’écrivent pas le mandarin du tout.

Les disciples de Jésus, en Chine rurale, rêvent d’entendre la Parole de Dieu, mais il existe très peu de traductions des Saintes Écritures en dialectes chinois minoritaires. Dieu parle à tous les cœurs, mais sa Parole n’est pas accessible dans la langue du cœur de millions de croyants chinois.

Il est essentiel que les chrétiens de ces groupes linguistiques minoritaires aient accès aux Saintes Écritures dans leur langue maternelle, pour pouvoir apprécier et étudier la Parole de Dieu et transmettre l’évangile dans leur propre langue.

400M

400 millions de Chinois, soit 30 pour 100 de la population de la Chine continentale, ne parlent pas mandarin.

9,2M

Grâce à notre initiative de traduction, 9,2 millions de personnes faisant partie de minorités ethniques et de dix groupes linguistiques, en Chine, vont entendre les Saintes Écritures dans leur langue maternelle pour la première fois.

50%

Il s’agit d’un problème mondial, 3500 (soit 50 pour 100) des langues du monde n’ayant aucune traduction des Saintes Écritures.

Dieu parle chaque langue du cœur

La présente initiative fournit de la technologie et de la formation pour fins de traduction biblique, ce que les travailleurs ruraux en Chine ne pourraient autrement pas se permettre.

La Société biblique a déjà traduit les Saintes Écritures en plusieurs langues minoritaires de la Chine, en formats tant audio qu’imprimé, et le travail se poursuivra quant à plusieurs autres d’ici 2025.

Cette initiative offre également de la formation en alphabétisation fondée sur les Saintes Écritures ainsi que des outils d’étude, pour aider des membres de groupes minoritaires à lire et à comprendre eux-mêmes la Parole de Dieu.

«Je n’aurais jamais cru pouvoir posséder une Bible, encore moins dans ma propre langue. Cela vaut tout l’or du monde pour moi.»

~ Yaofang, un fermier en Chine rurale

La Parole de Dieu continue de se propager et de se multiplier dans l’ensemble des églises rurales, en Chine. En faisant un don aujourd’hui, vous veillerez à ce que beaucoup d’autres Chinois faisant partie de minorités ethniques puissent recevoir les Saintes Écritures dans leur propre langue et connaître la puissance de transformation de l’évangile.