GUATÉMALA: l’initiative Vivre libres

Guatemala Project

Des jeunes se font tous les jours détruire, au Guatémala.

Selon un rapport de l’ONU, ce pays où le taux de traite des personnes et d’exploitation sexuelle des enfants est le plus élevé en Amérique Centrale «ferme les yeux» devant une traite sexuelle des enfants hors de contrôle.

Imaginez une classe normale de 28 enfants, dans une école canadienne. Dans cette même classe, au Guatémala, quatre enfants deviendraient victimes d’exploitation sexuelle par voie de prostitution, de traite sexuelle, de tourisme sexuel juvénile ou de pornographie juvénile avant la fin de l’année scolaire. Le tiers des filles seraient obligées de se marier avant la fin de leurs études.

L’exploitation sexuelle et la traite des personnes détruit l’identité des victimes en tant que personnes créées à l’image de Dieu. Les enfants du Guatémala ont besoin d’entendre le message transformateur de la Bible pour guérir de leurs traumatismes et trouver la dignité et la confiance qui leur permettront de mener une meilleure vie en Jésus.

50000

Le Guatémala compte actuellement plus de 50000 victimes de la traite des personnes à des fins d’exploitation sexuelle. Les enfants représentent 60 pour 100 d’entre elles.

12 ANS

Des filles d’à peine 12 ans travaillent dans des maisons de prostitution, étant forcées d’avoir des relations sexuelles jusqu’à 30 fois par jour.

1000

En 2021, l’initiative Vivre libres va permettre de rejoindre 1 000 victimes d’exploitation sexuelle en leur offrant un message de guérison et de restauration en Jésus Christ.

La lueur d’espoir pour des victimes de traite des personnes

L’initiative Vivre libres permet de rétablir le cœur de filles qui ont été victimes de traite sexuelle, grâce au message de liberté et de santé en Christ qu’offre la Bible.

Des ateliers bibliques spéciaux aident de jeunes victimes à trouver les forces et l’encouragement dont elles ont besoin pour faire face à leur traumatisme et trouver la guérison quant à leur abîme de souffrance, de confusion et de désespoir.

Vivre libres offre chaque année la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu à des centaines de victimes de traite et de mauvais traitements sexuels.

«Dieu me rappelle encore une fois que je suis une créature merveilleuse. Merci pour ma Bible!»

~ Maria, 16 ans

En faisant un don aujourd’hui, vous permettrez à beaucoup d’autres jeunes victimes de traite des personnes et d’exploitation d’amorcer une nouvelle vie fondée sur l’amour de Dieu et la liberté, grâce à l’initiative Vivre libres.