Nous en sommes à une époque très captivante dans notre travail de traduction, chez la Société biblique canadienne (SBC). La Commission de vérité et de réconciliation a donné aux Canadiens et Canadiennes de nouvelles perspectives quant aux injustices que le Canada a autrefois infligées aux autochtones. On constate en de nombreux endroits un nouvel espoir de revitaliser la langue et la culture, espoir axé sur la traduction des Saintes Écritures et sur l’interaction avec ces dernières.

Entités vivantes, les langues nous touchent jusqu’au plus profond de nous-mêmes. Comme elles évoluent avec le temps, le travail du Service de la traduction de la Société biblique n’est jamais terminé. La SBC collabore avec des partenaires pour traduire et réviser des Bibles, des Nouveaux-Testaments et des livrets thématiques dans les langues autochtones du Canada. Ces partenaires comprennent des gens qui parlent ces langues, des églises et organismes locaux ainsi que des confessions nationales.

Initiatives en cours

  • Cri des plaines :
    • une série d’alphabétisation et d’évangélisation en cri des plaines (30 livrets) ;
    • les quatre évangiles et livre des Actes en cri des plaines.
  • Cri, traduction Mason : enregistrement du N.T. (Green Lake, en Saskatchewan).
  • Inuktitut : révision complète de la Bible (Iqaluit, au Nunavut).
    • Bible en inuktitut (2012) ;
    • Bible pour enfants en inuktitut (2016).
  • Inuinnaqtun : traduction du N.T. (Kugluktuk, Edmonton).
    • version Sperry numérisée en inuinnaqtun (2018).
  • Inupiaq : traduction de l’A.T. (Barrow et Anchorage, en Alaska).
    • réimpression du N.T. en inupiaq (2017) ;
    • sélections de l’A.T. en inupiaq (2017).

Initiatives achevées :