De la honte et du traumatisme, à l’espoir et à la lumière

La SBC s’est récemment jointe à la société d’aumônerie communautaire d’Halifax (Halifax Community Chaplaincy Society), un organisme caritatif qui aide d’anciens contrevenants à adopter une vie d’espoir. Les ressources et le financement offerts par la SBC ont aidé ce service d’aumônerie à procurer de la joie et de l’espoir à de nombreuses personnes, hommes et femmes.

La société d’aumônerie communautaire d’Halifax offre du soutien à des femmes et à des hommes qui ont vécu des traumatismes, de l’isolement, du chagrin, une perte, de la toxicomanie et de la honte, les accompagnant vers l’espoir et la lumière. Des bénévoles cheminent avec ces gens alors que ces derniers se rétablissent grâce à des réunions hebdomadaires, à la prière, à la fréquentation d’une église ainsi qu’à des ressources communautaires.

Halifax Community Chaplaincy Society

De l’espoir pour Glenn

« Glenn est arrivé chez la société d’aumônerie après avoir alterné entre l’incarcération et la liberté pendant une décennie. Il souffre d’un trouble d’apprentissage et d’angoisse sociale et il boite. Dans ses yeux anxieux, on peut lire une profonde vulnérabilité et un souci d’autrui que même des années de rejet ne peuvent masquer. Glenn a accepté de faire partie d’un petit groupe de personnes triées sur le volet qui cheminent avec lui.

« Nous abordons les rencontres en priant et en parlant de ce que signifie appartenir les uns aux autres et à Dieu. Nous parlons avec Glenn de son passé, de ses peurs, de ce que veut dire avoir de l’espoir et du fait qu’être un humain suppose parfois éprouver des doutes. Nous parlons de ce que signifie être créés à l’image de Dieu, agir en intendants de notre souffrance, pardonner et se faire pardonner, porter les fardeaux les uns des autres et avoir des gens auprès de qui nous avons une place, qui croient en nous et qui se réjouissent de nos réussites.

« J’ai montré à Glenn quelques ressources de la SBC : il a choisi les Trésors bibliques en disant que cela lui rappelle sa mère (la personne par qui il s’est senti le mieux aimé) et les versets qu’elle lui lisait. S’apprêtant à emménager dans son propre appartement, il dit vouloir garder ces versets sur sa table. »

De l’espoir pour David

« Bien que David éprouve de sérieux troubles de la santé, les obstacles qu’il affronte en matière de réinsertion sont encore plus invalidants. Une fois, après que je lui aie annoncé une mauvaise nouvelle, il a dit : “Je sais que tu te sens très mal à cause de ce que tu as dû me dire, mais avant de t’endormir ce soir, sache que tout va bien aller parce que nous avons prié et que Dieu est avec moi et avec toi, qu’il a été là durant toutes mes difficultés et qu’il va nous accorder la paix, à nous deux. Bonsoir ! » »

Les ressources de la SBC qui ont épaulé les bénévoles incluent Inspire Justice: 365 Day Devotional on Poverty and Justice (en anglais) et la série Dieu comprend.

Related Content