Un rayon de lumière en plein malheur et désespoir

Terry
Cet organisme offre tous les ans de la formation de disciples et du mentorat à des centaines de jeunes. Terry, l’un d’eux, fait partie de la famille de Inner City Youth Alive depuis 15 ans. Âgé de 13 ans à son arrivée, il ne voulait pas coopérer, errant et marchant de long en large. Il quittait souvent son pupitre pour aller regarder fixement par la fenêtre. À cette époque, sa situation familiale était malheureusement synonyme de mauvais traitements et de négligence, Terry présentant même des signes de trouble de stress post-traumatique (TSPT).

À mesure que Inner City Youth Alive et Terry tissaient des liens, ce dernier s’est mis à participer à des camps de pleine nature au lac Gem, où il a établi de saines relations avec des modèles de rôle, a profité de bons repas chauds et a appris à propos de l’amour rédempteur de Jésus.

L’organisme Inner City Youth Alive (ICYA) est au service du secteur nord de Winnipeg depuis 35 ans, procurant de l’espoir et un avenir à des jeunes et à des familles grâce au Christ. La collaboration entre Inner City Youth Alive et la SBC favorise l’accès à la Parole de Dieu.De retour à la maison, Terry disparaissait ou même coupait de la drogue dans la cuisine. Grâce à Inner City cependant, il en a appris davantage à propos de la fidélité de Dieu et de comment s’efforcer de devenir un homme d’intégrité, tout cela en dépit des pressions voulant qu’il se joigne à un gang, des amis qui se faisaient poignarder ou qui se retrouvaient en prison et d’une vie familiale difficile.

À 16 ans, il a écrit ceci : « Je vois des choses sombres dans les rues, comme des gangs et de la drogue. Je suis resté assis dans cette noirceur jusqu’à ce que j’entende parler de Dieu, mais je n’en suis jamais complètement sorti. Je me tiens maintenant debout dans la noirceur, mais il semble y avoir une fenêtre qui laisse entrer un peu de lumière, de sorte que je ne me sens pas vraiment à ma place. Parfois ça va, mais la plupart du temps c’est sombre ; je sais toutefois que la lumière est toujours là, alors je me dis : « Qu’est-ce qui arriverait si j’essayais de regarder par la fenêtre ? » Alors je me dirige vers elle, mais je reviens me tenir debout là, à nouveau. »

Le personnel et les partisans de Inner City Youth Alive ont continué de prier pour Terry, étant présents dans sa vie et lui faisant part de la Parole et de l’amour de Dieu.

Terry est devenu un jeune homme de Dieu, un mari aimant, le père d’une petite fille et un leader compatissant qui travaille chez Inner City. Il s’occupe de montrer l’amour rédempteur de Dieu à d’autres jeunes autochtones, ici au Manitoba. Ces dernières années, il a même établi des rapports avec de jeunes autochtones jusqu’aux îles Fidji !

Bien que le récit de Terry en soit un d’une communauté qui l’a entouré durant des moments difficiles et qui l’a soutenu en prière, c’est aussi celui de gens qui n’ont jamais abandonné et de Dieu qui tend la main dans des situations de désespoir et de destruction, y apportant de la lumière et de l’espoir.

Terry se sert aujourd’hui de précieuses ressources de la SBC pour faire part de l’Évangile à de jeunes leaders de la communauté. Chaque jour de travail, il participe à l’animation d’une étude biblique en compagnie des participants qui sont là pour acquérir des compétences professionnelles.

Des ressources de la SBC servent tous les jours dans le cadre de notre halte-accueil Bridge Drop-in, du camp du lac Gem et de l’œuvre chrétienne communautaire. Nous remettons des livrets de réflexion biblique et des Bibles pour jeunes aux jeunes qui reçoivent du mentorat. Inner City est reconnaissant du fait que sa collaboration avec la SBC permet l’existence de récits comme celui-ci.

Related Content