GHANA : Mission de sauvetage de filles à risque

Teenage girl

Selon le gouvernement du Ghana, l’exploitation sexuelle des enfants est devenue «hors de contrôle».

Avant même d’avoir atteint l’adolescence, beaucoup de filles se font entraîner dans la prostitution par suite de la pauvreté, de la pression des pairs, des foyers brisés et de l’ignorance pure et simple. Tragiquement, la prostitution juvénile est en hausse.

Ces jeunes filles ont besoin de la guérison et du réconfort que seule la Parole de Dieu peur offrir. Les traumatismes, le sentiment de culpabilité, la honte et l’impuissance hantent les victimes de ces gestes de brutalité, l’abîme de la peur et de la douleur menaçant de les pousser au désespoir et au suicide. Sans sauvetage et sans restauration, elles ont peu d’espoir.

1/2SEC

Alors que vous lirez la présente phrase, trois femmes ou enfants, dans le monde, auront été victimes d’exploitation ou de traite sexuelle, soit une victime toutes les deux secondes.

40%

Au Ghana, 40 pour 100 des filles sont victimes d’exploitation sexuelle avant l’âge de 13 ans. La plupart d’entre elles tombent enceintes vers 15 ans.

10,000

Mission de sauvetage permet d’offrir à 10000 filles, chez plus de 200 écoles, la Bonne Nouvelle que Jésus Christ leur offre une nouvelle vie et de l’espoir quant à l’avenir.

Une mission de sauvetage pour filles victimes d’exploitation sexuelle

Mission de sauvetage permet de libérer des adolescentes vulnérables de la prostitution réelle ou potentielle, en leur procurant des aptitudes à la vie quotidienne et en les amenant à découvrir la vérité de Dieu à leur sujet.

Grâce à la distribution des Saintes Écritures et à des initiatives de counseling, Mission sauvetage habilite des adolescentes vulnérables à prendre des décisions informées et à découvrir que Dieu peut les orienter et leur permettre de mener une vie saine.

Parmi les filles récusées, 95 pour 100 participent à des initiatives d’interaction avec les Saintes Écritures, la majorité interagissant activement avec la Parole de Dieu. De ces adolescentes, 60 pour 100 quittent volontairement le commerce du sexe et font publiquement part de leur témoignage à leurs pairs.

«On m’a rescapée de la maison et on m’a donné l’espoir de la Parole de Dieu. J’étais brisée, mais Dieu a parlé et m’a restaurée par sa Parole.»

~ Faiza, une ex-victime de prostitution juvénile

Chaque victime d’exploitation sexuelle mérite une guérison complète. En donnant généreusement aujourd’hui, vous offrirez un espoir et une transformation véritables, grâce à la Parole de Dieu, à des victimes d’exploitation sexuelle au Ghana.