CANADA : Les Saintes Écritures dans les prisons

Prison

La Société biblique canadienne, en collaboration avec organismes et des églises qui tiennent des études bibliques dans des établissements correctionnels, offre le message d’espoir et de véritable liberté en Christ en distribuant gratuitement des exemplaires de la Bible pour détenus intitulée Vers la liberté.

Des hommes et des femmes détenus dans des prisons et des établissements correctionnels se transforment grâce à la Parole de Dieu. Ainsi, voyez John, qui a d’abord interagi avec la Bible alors qu’il se trouvait en prison: il nous fait part de son cheminement de foi, dans la vidéo suivante.

38000+

Le nombre moyen de détenus séjournant dans les prisons fédérales et provinciales du Canada est de 38000 ou plus par année .

48%

48 pour 100 des détenus adultes se disent chrétiens.

De l’espoir dans les endroits les plus sombres

Notre longue expérience de travail auprès de détenus nous permet de dire qu’ils sont réceptifs à la foi. Presque tous les jours, un aumônier de prison se fait demander une Bible.

Nous avons produit, en collaboration avec l’organisme Fraternité des prisons du Canada, la Bible Vers la liberté pour offrir la Parole de Dieu à des détenus de l’ensemble du Canada, en tenant compte de leurs besoins spirituels particuliers. La version Parole de Vie se lit facilement, et cette Bible renferme des conseils à l’intention des lecteurs qui connaissent peu les Saintes Écritures. C’est la seule Bible qui soit conçue à l’intention de l’œuvre chrétienne dans les prisons, au Canada.

Faites-vous partie d’un organisme chrétien œuvrant dans un pénitencier du Canada? Si oui, la SBC veut collaborer avec vous pour offrir la Parole de Dieu à des hommes et des femmes qui ont désespérément besoin d’espoir.

«Ce qui est vraiment révélateur à propos de la Bible Vers la liberté, c’est de quoi elles ont l’air quand elles nous reviennent. Ces Bibles montrent avoir été lues, les coins des pages sont repliés, des versets sont soulignés et mis en surbrillance, et les pages sont épaissies par la sueur de nombreuses mains. Nous les remettons à une personne, puis elles circulent d’un bout à l’autre de l’établissement, inspirant un détenu après l’autre, jusqu’à ce que nous les mettions au repos. Elles ont été lues et relues, au point d’en devenir tout usées. Je peux dire, de mon point de vue, que c’est tout un privilège que de s’asseoir avec des détenus et de voir ces Bibles entre leurs mains.»

~ Un aumônier d’une grande prison provinciale de l’Ontario

Aidez davantage de détenus à entendre la Parole de Dieu.