Une marche bien particulière, au Malawi

Près de 2,3 millions de personnes parlent lomwe, au Malawi. En 2019, des locuteurs ravis du lomwe ont marché autour de la ville de Chiringa en portant une réplique géante de leur nouvelle Bible, laquelle symbolisait l’arrivée de la Parole de Dieu parmi eux.

Cinq ans auparavant à peine, ils avaient accueilli leur première traduction du Nouveau Testament. L’impact de ce dernier est ressorti clairement durant la cérémonie de dédicace de la Bible intégrale, des jeunes récitant alors fièrement des versets du Nouveau Testament qu’ils avaient mémorisés.

«C’est seulement lors de la publication de notre Nouveau Testament que les gens ont compris que leur langue pouvait s’écrire et s’utiliser dans les médias et quant aux activités dans les églises», a déclaré Hayes Metani, l’un des traducteurs. «La traduction biblique a accompli un travail de pionner envers les langues et les peuples minoritaires.»

Related Content