parole en action | 1er numéro, 2022: fournir des Bibles dans les montagnes ennuagées de la Chine

Grâce à vous, l’attente de toute une vie est terminée pour Guangen!

Le mandarin est la langue nationale en Chine, mais le ministère de l’Éducation de ce pays signale qu’environ quatre cents millions de personnes, soit environ 30 pour 100 de la population, ne le parlent pas.

Cela signifie que des gens comme Guangen, qui habitent une région montagneuse du sud de la Chine, ne peuvent pas lire une Bible en mandarin. Ces personnes parlent le yi noir, une des langues minoritaires de la Chine. Il leur est très difficile d’obtenir une Bible dans cette langue.

Guangen a pendant des années rêvé d’entendre Dieu lui parler dans la langue de son cœur. Puis, un jour, il a entendu dire que le pasteur de l’endroit allait apporter la Parole de vie en yi noir. Il s’est joint à d’autres croyants de la région qui, blottis dans leur église, surveillaient la porte dans l’attente de voir le pasteur Wenfu arriver en apportant des Bibles traduites en leur langue maternelle.

Woman's eyes
Il était minuit quand le pasteur Wenfu est arrivé, mais Guangen avait déjà attendu sa Bible toute sa vie. «J’ai été tellement heureux en voyant le pasteur apporter une boîte de 20 Bibles au village», a-t-il déclaré.

Guangen n’avait que 18 ans quand on a interdit la religion, en Chine. Quand les pires restrictions ont été abandonnées, il en avait près de 30. À 41 ans, il a rencontré Jésus et est devenu croyant. Ce soir-là, âgé de 69 ans, il a finalement tenu sa première Bible en yi noir dans ses mains.

«Tout le monde voulait la lire», raconte Guangen. «Nous étions tous très emballés d’avoir notre propre exemplaire de la Bible.»

Pour Guangen, rejoindre la prochaine génération à l’aide de la Bible est une question qui le touche personnellement. «J’ai deux filles: l’une est croyante, l’autre pas», dit-il. «Je prie que la Bible en yi noir puisse les aider à connaître davantage l’amour de Dieu.»

Aidez à mettre fin à l’attente pour davantage de gens comme Guangen qui veulent une Bible.
Voyez d’autres récits dans l’infolettre parole en action.

Related Content